(2008-2015) Dépendances


Butt, Peter, et autres. L'alcool et la santé au Canada : résumé des données probantes et directives de consommation à faible risque. Ottawa : CCLAT, 2011. 72 p.
Si l’ensemble des Canadiens consommait de l’alcool selon les directives suggérées, le nombre de décès associés pourrait chuter de 4 600 par année. En plus d’offrir un aperçu de la situation au pays, cet écrit présente diverses situations où les risques affectent la santé et la sécurité des personnes. Les recommandations présentées visent à réitérer l’importance de la fréquence de la consommation et des limites à observer.

Guidelines for the treatment of drug dependence : a European perspective. Belgique : European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction, 2011. 23 p.
La revue de littérature effectuée, provenant de données datant de 2008 et 2010, permet l’identification de 143 lignes directrices utilisées dans 30 pays européens pour le traitement de la toxicomanie. La majorité de celles-ci porte sur le traitement pharmacologique de la dépendance à l’héroïne. Ce bref écrit présente une vue d’ensemble des pratiques cliniques existantes, décrit de quelle manière elles sont développées et précise pour quelle raison elles demeurent nécessaires. Sans prétention d’exhaustivité, ce portrait offre un contenu riche en information.

Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances, Assemblée des Premières Nations. Honorer nos forces : cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations du Canada. Ottawa : Santé Canada, 2011, 2 vol. 
Cote : HV 5840.C212 H774 2011
« Ce cadre décrit le continuum de soins offerts dans le but d’appuyer le renforcement des réponses aux problèmes de toxicomanie à l’échelle communautaire, régionale et nationale […] Il vise à orienter la conception, la coordination et la prestation de services à tous les niveaux, fournissant des lignes directrices sur des approches de développement communautaire qui accordent la priorité à la santé mentale et au bien-être et s’appuient sur des forces communautaires et culturelles ». [Document disponible par l'intermédiaire de votre centre de documentation]

Substance Abuse and Mental Health Services Administration. Addressing the needs of women and girls : developing core competencies for mental health and substance abuse service professionals. Rockville : Department of Health and Human Services, 2011. 38 p.
Cote : HV 4998 A227 2011
Quelles compétences les intervenants œuvrant en dépendance et en santé mentale doivent-ils développer pour répondre aux besoins des femmes? Celles proposées à travers ce rapport s’intéressent notamment aux différences entre les genres, aux approches relationnelles à privilégier et aux meilleures attitudes à adopter. Des services et un soutien appropriés nécessitent une qualification professionnelle élevée afin de satisfaire les besoins de cette clientèle.

Expérience de partenariat entre deux établissements pour mieux desservir une clientèle présentant des troubles concomitants de santé mentale et de dépendance : le programme MOSAIC. Longueuil : ASSS Montérégie, septembre 2011. 41 p.
Continuum de services à plusieurs composantes, le programme MOSAIC cumule les honneurs depuis sa création en 2009. Développé en partenariat entre le Centre de santé et de services sociaux Pierre-Boucher et le Centre de réadaptation Le Virage, ce dernier facilite 1) en 1re ligne : le repérage des sujets présentant un problème de consommation afin de les orienter vers un programme d’intervention précoce ou un traitement spécialisé; 2) et offre en 2e ligne : de la coanimation de groupes d’intervention intégrée ainsi que du soutien professionnel, de l’évaluation spécialisée et des discussions de cas pour clarifier le tableau clinique et préciser le plan de traitement. La présence d’une équipe de liaison spécialisée en dépendance aux services des urgences combinée à un corridor de services d’un centre de réadaptation en dépendance permet cette réalisation. Près de 200 personnes ont, à ce jour, bénéficié de ce programme unique au Québec.

Richard, Mario. « Les troubles concomitants : bien plus fréquents qu'on ne le croit ». Périscope, vol. 21, novembre 2011.
Les personnes souffrant de troubles concomitants sont plus à risque de suicide, d’hospitalisations, de désorganisation sociale et professionnelle, d’itinérance, de violence et de problèmes judiciaires. De plus, chez les enfants, ces troubles peuvent entraîner des conséquences marquées sur le plan du développement émotionnel, social, comportemental et scolaire. D'où l’importance d’évaluer la fréquence de ces troubles apparaissant simultanément afin de mieux comprendre le fardeau montérégien qui y est associé. [Résumé rédigé par l'auteur]

Semaine de prévention de la toxicomanie 2011 [Source d'information]
Dans le cadre de la Semaine de prévention de la toxicomanie qui se déroulera du 20 au 26 novembre, le ministère de la Santé et des Services sociaux propose des outils pour trois groupes d’âge : 10 à 12 ans, 13 à 16 ans et 17 à 24 ans. Ces derniers contiennent des cahiers de notes, des guides ainsi que des affiches promotionnelles.

eLearning : parental mental health and families [Formation]
En ligne.
Thème(s) : Introducing the family model - Think child, think parent and think family - Working together with parents - Care planning and review - Interventions - Managing complexity and leading practice - Communicating with families
Organisateur : Social Care Institute for Excellence.

European Centre for Disease Prevention and Control, European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction. Prevention and control of infectious diseases among people who inject drugs. Stockholm  : ECDC, 2011. 50 p.
Fondées sur les plus solides preuves disponibles, sur l’opinion d’experts et sur les meilleures pratiques européennes, les composantes suivantes constituent des éléments-clés pour limiter la propagation des maladies infectieuses chez les utilisateurs de drogues injectables : 1) le matériel d’injection, 2) la vaccination, 3) le traitement de la dépendance, 4) le dépistage, 5) la promotion de la santé, 6) le traitement des maladies infectieuses et 7) le déploiement de services adaptés aux besoins de la clientèle. En présentant ce guide, les organisations auteures veulent soutenir les décideurs dans la formulation d’une réponse adéquate pour prévenir et contrôler les infections chez cette clientèle vulnérable.

Horgan, Justine. Parental substance misuse : addressing its impact on children : a review of literature. Dublin : National Advisory Committee on Drugs, 2011. 92 p.
Briser le cercle de l’abus de substances dans les familles et à travers les générations : une nécessité pour tous les enfants qui souffrent de la dépendance de leurs parents. Les cinq messages-clés qui émergent de cette revue de littérature mettent l’accent sur les conséquences de la consommation sur le développement de l’enfant et sur la vie de famille ainsi que sur l’impact d’un tel comportement. Des recommandations sont également formulées, notamment en matière de recherche à entreprendre pour mieux cibler les actions à prioriser. Une version résumée s'avère aussi disponible.

Mongrain, Lucie. Les services à l'entourage des personnes dépendantes : guide pratique et offre de services de base. Montréal : ACRDQ, 2011. 58 p.
Cote : BF 575.D34 M743s 2011
Les dépendances à l’alcool, aux drogues, aux jeux de hasard ou d’argent affectent tous les membres de l’entourage. En effet, la majorité des proches éprouve des problèmes d’ordre financier ou émotionnel, tandis qu’une grande part développe des troubles de santé ou est victime de violence. Fondé sur les meilleures pratiques, ce guide vise à outiller tous les acteurs concernés par les services à l’entourage des personnes dépendantes. La vision du comité d’experts mandaté amorce cet écrit, suivie d’une recension des écrits scientifiques, d’un état de situation sur les pratiques en centres de réadaptation en dépendance et d’un rappel des recommandations émises en 2005 par le Comité permanent de lutte à la toxicomanie. Un survol des compétences requises chez les intervenants complète la dernière section.

Young, Matthew M., Groupe de travail sur les enquêtes sur la consommation de drogues des élèves. Rapport pancanadien sur la consommation d'alcool et de drogues des élèves : rapport technique. Ottawa : CCLAT, 2011. 43 p.
Cote : HV 4999.Y68 Y55r 2011
Recueillies entre 2007-2008 auprès de jeunes âgés de 12 à 17 ans, les données sur leurs habitudes de consommation soulèvent des inquiétudes. Plusieurs élèves en fin de secondaire dévoilent prendre du cannabis au quotidien, boire de manière excessive et conduire après avoir consommé. Ceux en début de secondaire déclarent, pour la majorité, ne rien consommer. Il importe donc de poursuivre les interventions ciblées pour encourager les jeunes à maintenir des comportements sains et limiter les abus de substances.

Milot, Marie-Pierre, et Nadia L'Espérance. « Consommation de psychotropes chez les femmes enceintes et les parents d'enfants 0-5 ans - Portrait de la situation et outils d'intervention ». L'Intervenant, vol. 28, n° 1, 2011, p. 6-11.
Malgré les nombreux effets néfastes de la consommation d’alcool et de drogues sur la grossesse et le développement des enfants, trop de mamans ne parviennent pas à changer leurs mauvaises habitudes. Aussi, les professionnels éprouvent de réelles difficultés à aborder ce sujet avec elles. En guise de soutien à l’intervention, le centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec présente une série d’outils développés afin d’encourager des actions pour prévenir les impacts néfastes chez les parents et leurs enfants. Ces outils s’avèrent disponibles sur le site Internet de l’organisation sous l’onglet publication dont l’accès est facilité par le lien proposé ci-dessus. [Document disponible par l'intermédiaire de votre centre de documentation]

Creating connections : Alberta's addiction and mental health strategy . Edmonton : Alberta Health Services, 2011. 56 p.
Une meilleure coordination et une plus grande intégration des services : pierres angulaires de la nouvelle stratégie visant à vaincre les abus de substances et les maladies mentales. Pour ce faire, le gouvernement albertain vise cinq objectifs dont : le renforcement des communautés par la promotion de la santé et l’amélioration à l’accès aux soins primaires ainsi que le développement d’approches en réponse à des besoins complexes. Ce plan d’action s’échelonne sur une période de cinq ans.

Campbell, Colin, et autres. « Parents' perceptions of adolescent gambling : a Canadian national study ». Journal of Gambling Issues, n° 25, 2011, p. 36-53.
Malgré l’évidence des conséquences négatives multiples associées au jeu pathologique, le potentiel de dangerosité chez les jeunes demeure sous-estimé par les parents. En effet, la majorité des répondants au questionnaire affirme avoir joué avec leur jeune au moins une fois durant l’année, sans toutefois engager une discussion exhortant à la prudence. Cette indifférence parentale comporte des risques puisque leur participation est essentielle dans la création d’initiatives de prévention efficaces. Ces conclusions proviennent des résultats d’un sondage internet auprès de 3 000 parents d’au moins un jeune âgé de 13 à 18 ans.

6
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
8